remboursement 2020

Le 8 mars 2020, le Gouvernement français annonçait l’interdiction des événements de plus de 1.000 personnes, The Unlimited Festival fermait alors la billetterie 2020 et organisait ses différents événements pour respecter la réglementation.
Le 13 mars le gouvernement annonçait l’interdiction des événements de plus 100 personnes le festival était contraint d’annoncer l’annulation de son édition 2020.

En effet, The Unlimited Festival, qui devait se tenir du 31 mars au 5 avril, est alors l’un des premiers festivals d’envergure à être immédiatement impacté par la situation sanitaire et à basculer dans l'inconnu, juste après Tomorrowland Winter qui était encore dans un cas différent, puisqu’à ce moment-là les stations de ski et les hôtels restaient ouverts.
Au jour de l’interdiction le festival était dans l’impossibilité de rembourser l’ensemble de la billetterie avec la trésorerie disponible. Plutôt que de promettre un report sur une hypothétique édition ultérieure ou de rembourser de façon aléatoire les festivaliers en fonction de nos possibilités, nous avons fait le choix de déclarer notre situation au Tribunal de Commerce, pour que la situation soit gérée dans la plus parfaite légalité et que chaque créancier soit traité de façon égalitaire.

Au moment de notre première communication, au tout début de la crise liée au coronavirus, l’avenir nous est apparu très sombre et aucune solution ne nous semblait possible, ce qui nous conduit à immédiatement envisager une liquidation judiciaire pure et simple, c’est à dire la fin du festival. Cette première communication, succincte et abrupte, a alors été dictée par ce qu’il était possible de dire en respectant la procédure en cours, et nous nous en excusons.

Depuis, l’équipe de The Unlimited Festival n’a cessé de travailler pour trouver des solutions permettant de rembourser la billetterie et, par la suite, d’annoncer une édition 2021 du festival. Les mesures annoncées par le gouvernement, le soutien de nombreux artistes, partenaires et festivaliers, les discussions avec des investisseurs potentiels et certains fournisseurs nous permettent désormais d’entrevoir une issue plus favorable.
C’est en ce sens qu’un dossier de redressement judiciaire a été déposé au Tribunal de Commerce, lequel a validé la procédure mi-mai. L’objectif d’un redressement judiciaire est d’apurer le passif, en l’occurrence essentiellement le remboursement de la billetterie 2020, et de peut-être envisager la poursuite de notre activité.

Le Tribunal a fixé une période d’observation de 6 mois pendant laquelle le festival va continuer à travailler d’arrache-pied à l’élaboration d’un plan de redressement. Pendant cette période nous devrons récupérer l’ensemble des avances réalisées, notamment auprès des artistes, de certains prestataires et fournisseurs, et écrire l’avenir avec de nouveaux investissements et partenariats.
A l’issue de cette période, début octobre, le Tribunal validera ou non le plan de redressement que nous allons lui soumettre.

Pour que vos billets puissent être remboursés à l’issue de cette procédure il faut impérativement déclarer votre créance auprès du mandataire judiciaire, nommé par le Tribunal de Commerce de Lyon pour vous représenter, AU PLUS TARD LE 15 JUILLET 2020. Si vous nous avez déjà écrit pour réclamer un remboursement, il vous faut quand même déclarer votre créance auprès du Mandataire Judiciaire, sinon elle sera perdue.

Pour ce faire, vous pouvez télécharger le formulaire à remplir ainsi qu’un mode d’emploi ICI. Il faudra également joindre au formulaire votre reçu / mail de confirmation.

Nous vous tiendrons bien évidemment régulièrement informés de la suite de la procédure, mais gardez à l’esprit que cela prendra du temps. Si vous avez des questions nous sommes disponibles sur [email protected]

Nous tenons à remercier chaleureusement les partenaires, artistes et les nombreux festivaliers qui nous ont manifesté leur soutien, leur solidarité et leur confiance. Nous comprenons bien sûr la déception des festivaliers qui ont dû déprogrammer leur participation ainsi que la colère des personnes qui attendent avec impatience leur remboursement, mais sachez que nous mettons actuellement tout en œuvre pour satisfaire chacun d’entre vous.

31 mars - 5 avril 2020
chamonix-mont-blanc
courmayeur mont blanc